Paie Pégase 3

Le bulletin de salaire

Paie Pégase 3 réduit au strict minimum le temps nécessaire à l'établissement des bulletins de paie : saisie rapide pour les Salariés à prime ou nombre d'heures supplémentaires variable, modifications de dernière minute par commandes de type "tableur" appliquées sur "l'aperçu écran" du bulletin de paie, etc.

Une confortable facilité est apportée par le système de calcul à l'envers de la paie, qui vous permet par exemple de faire évaluer automatiquement la prime exceptionnelle à servir, ou la rémunération mensuelle brute, pour que le Salarié reçoive un net à payer de X francs.
Ci-dessous, trois images d'écran : exemple de "saisie rapide", un aperçu-écran de bulletin, le calcul automatique d'une paie à l'envers.

La saisie des éléments de paie est accélérée par différents dispositifs, suivant la version du logiciel et les modules que cette dernière enferme ; ici, la saisie directe sur bulletin de paie :

Voici un exemple de saisie sur un planning partagé :

Autre accélérateur de saisie, l'entrée de données suivant un tableau :

Remarquez également la disponibilité d'une saisie sur feuille MS Excel !

Voici un exemple de précisions apportées par le logiciel, lors du calcul d'un bulletin de paie.

Les données dans la fiche Salarié (date de naissance, d’une part et date d’ancienneté, d’autre part), permettent de calculer automatiquement le coefficient à appliquer.
Le logiciel pratique la proratisation légale. Le coefficient va s’appliquer sur un minimum conventionnel plus intéressant que le SMIC. 41% et 49% sont des barèmes nationaux, on peut aussi avoir des barèmes de société ou de salarié selon les dispositions légales professionnelles.

Voici un autre exemple montrant comment le logiciel plafonne le taux de réduction de charges salariales, sur les heures supplémentaires défiscalisées.

Pour revenir aux images commentées de la fiche Paie Pégase 3